jeux d'argent en ligne danger
Auteur: Jérémie
Publié le 13 juin 2022

Jeux d’argent en ligne : attention danger !

5/5 - (5 votes)

Nombreux sont les Français qui sont victimes d’une addiction aux jeux d’argent en ligne. Ce phénomène ne cesse de croître. Selon la dernière enquête de l’Observatoire des Jeux, de plus en plus de Français s’adonnent aux jeux d’argent en ligne. Plus d’un million de parieurs sont concernés par l’addiction. Ainsi, une bonne partie de la population est touchée par cette maladie de l’addiction aux jeux. Désormais, les femmes et les mineurs en sont aussi victimes. Mais On ne devient pas dépendant aux jeux d’argent d’une chose du jour au lendemain…

Temps de lecture estimé : 18 minutes

Jeux d’argent en ligne, les causes de l’addiction

Le secteur des jeux d’argent constitue une importante ressource fiscale pour l’État. Actionnaire du PMU ou de la Française des jeux, l’État ne remarquer les conséquences sanitaires et sociales de ce véritable fléau. Le jeu d’argent sur Internet représente un lourd coût par rapport à l’appauvrissement et à l’addiction au jeu de plusieurs joueurs. En premier lieu, l’addiction s’explique par la prolifération de l’offre de jeu et les nombreux points de vente. Aussi, l’ouverture des jeux en ligne, depuis 2010, vient renforcer et assouvir les envies des joueurs. La perspective de s’enrichir rapidement et sans effort l’emporte alors sur la raison.

En effet, la pratique des jeux séduit un nouveau public, souvent jeune et attiré par les paris sportifs et le poker. Ces jeux d’argent sont très addictifs procurent à celui qui s’y adonne, une illusion d’habileté et de puissance. Ils incitent à l’isolement devant l’écran. Par la suite, de nouveaux jeux de casino s’ouvrent au grand public comme le bingo, le baccara, le craps, les slots… et font preuve d’un impressionnant activisme commercial. Ces maisons de jeu multiplient donc les nouveaux jeuxpour attirer une population plus jeune et plus féminine. Elles proposent des jeux accessibles qui ne nécessitent pas de compétences particulières pour y jouer.

 jeux d’argent en ligne et addiction

Jeux d’argent en ligne, des offres toujours alléchantes

Outre la facilité du jeu, les établissements de jeux appâtent les joueurs avec des cagnottes toujours plus astronomiques. Chaque jour, ils trouvent un moyen d’attiser la flamme du parieur pour qu’au-delà d’une simple habitude,  parier devienne un véritable rituel. Désormais, les opérateurs de jeux se servent de notre interprétation du hasard pour nous pousser à jouer davantage. Les jeux sont conçus de sorte à donner au joueur l’impression d’avoir des chances de gagner.

Face à un jeu d’argent, le parieur ne pense qu’à gagner, sans prendre conscience de l’état mental dans lequel il joue. À titre d’exemple, la probabilité de gagner à l’Euro Millions est d’une chance sur 116 millions. Pourtant, les joueurs sont toujours persuadés qu’ils ont toutes les chances de remporter le jackpot. L’opérateur de jeu exploite cette impulsivité et met en exergue ses grands gagnants. De cette façon, la maison de jeu rend réelle la possibilité de gagner. Ce qui va donc déformer notre propre perception des possibilités de gain.

Jeux d’argent en ligne, une publicité solide

Les dépenses consacrées par les maisons de jeu pour leur publicité liées aux jeux d’argent sont faramineuses. Dans les faits, les publicités sont ciblées de manière à solliciter des personnes à « tenter leur chance ». Ils appâtent les nouveaux joueurs et les parieurs avec des pertes déguisées en gain ou de petits lots de consolation. Ainsi, les établissements de jeu ne cessent de créer de nouveaux jeux addictifs pour pousser plus de joueurs à jouer de manière compulsive. D’ailleurs, les plus accros représentent une part importante du chiffre d’affaires des opérateurs.

En pratique, le piège de tous les jeux d’argent demeure dans leur promesse d’enrichissement du joueur. Les jeux sont créés pour enrichir en premier lieu l’opérateur et pas le joueur. De toute évidence, c’est la désespérance sociale et économique qui est à l’origine du succès  des jeux de hasard et d’argent. Ainsi, pour bon nombre de Français, le jeu constitue la dernière solution, l’ultime espérance, quand il n’y a pas d’issues pour s’en sortir.

Jeux de hasard et d’argent, ce qu’il faut savoir

Selon l’ordonnance n° 2019-1015 du 2 octobre 2019 qui vient réformer la régulation des jeux d’argent et de hasard, les missions de l’Observatoire des jeux sont transférées à l’OFDT depuis le 1er juillet 2020. Ainsi, sont définies comme jeux d’argent et de hasard « toutes opérations offertes au public, quelle que soit sa dénomination, espérant un gain dû, même partiellement, au hasard et qui exige un sacrifice financier des participants.

En France, il s’agit de :

  • Des jeux de casinos : un casino constitue un lieu qui propose des jeux de hasard et d’argent légaux. En dehors du poker et des machines à sous (actionner des rouleaux, tomber sur une combinaison et remporter un gain), les casinos terrestres gèrent d’autres jeux comme le baccara et tout autre jeu de dés, le black jack, le craps, la roulette, ainsi que d’autres jeux de cartes.
  • Des paris sportifs : il s’agit de parier de l’argent concernant l’issue éventuelle d’une rencontre sportive. Par exemple, choisir un gagnant, préciser le score final…
  • Des paris hippiques : les parieurs vont miser de l’argent sur les résultats d’une course de chevaux.
  • Des jeux de grattage : cela concerne tous les jeux de loteries où le joueur se paye un ticket qui comprend une ou plusieurs cases à gratter afin de savoir s’il a gagné ou non.
  • Des jeux de tirage : c’est un jeu de loterie qui permet au joueur de trouver des numéros gagnants tirés au hasard en misant une certaine somme d’argent. Pour valider son pari, le joueur doit sélectionner/cocher un ou plusieurs numéros dans une grille.

Ces types de jeux se jouent avec de l’argent réel et constituent une offre légale et ouverte au public majeur par le biais d’un réseau physique de vente. En revanche, le marché des jeux en ligne comme les jeux de casinos et les machines à sous sont régulés par l’ARJEL (Autorité de régulation des jeux en ligne).

Les paris sur des compétitions d’e-sport peuvent être assimilés aux jeux d’argent et de hasard. Toutefois, certains jeux ne sont pas régulés comme les compétitions de jeux électroniques. En revanche, d’autres jeux illégaux (non autorisés se pratiquent avec mises et gains.Il s’agit des jeux de table ou de stratégie, des jeux de cartes, des jeux d’adresse comme la pétanque, les fléchettes, le billard…

Jeux d’argent en ligne, production et offre

Longtemps clandestins et interdits par l’État royal, la pratique des jeux d’argent et de hasard fut légalisée  vers la fin du XVIIIe siècle en France. Ce qui conduit à la création de la Loterie royale. Les casinos apparaissent quant à eux au XIXe siècle, suivis par le PMU au XXe siècle et la Loterie nationale vers 1933. Aujourd’hui encore, ces opérateurs de jeux se partagent la plus grande part du secteur des jeux en d’argent en France.

À lui seul, le PMU profite d’une situation de monopole en commercialisant des paris hippiques depuis son réseau de points de vente. Il en est de même pour la FDJ (Française des jeux), qui profite d’une pareille situation et commercialise les paris sportifs et jeux de grattage/tirage. Les centaines de maisons de casinos étoffent cette panoplie d’offres et commercialisent des machines à sous et des jeux de tables.

Avec l’émergence d’Internet l’offre physique fut complétée par une offre en ligne. La France instaure, depuis 2010, un nouveau régime d’agrément sur le secteur des jeux d’argent pour les opérateurs privés. Ces derniers sont limités aux jeux de cercle, aux paris hippiques et aux paris sportifs. Cependant, la FDJ conserve le monopole des jeux de loterie en ligne.

Jeux d’argent sur Internet, les impacts financiers

L’offre régulée des jeux d’argent en ligne se réduit aux jeux de cercle, paris hippiques, paris sportifs et jeux de loterie. Néanmoins, la loi du 12 mai 2010 autorise l’arrivée de nouveaux acteurs dans ce secteur sous monopole. Ainsi, vers fin 2020, une dizaine d’opérateurs de jeux se partagent plus d’une vingtaine d’agréments.

Grâce à cette ouverture, l’industrie des jeux d’argent attire des dizaines de milliers d’emplois indirects et directs. Ce qui totalise un chiffre d’affaires de plus de 10 milliards d’euros en 2020. Les dépenses au jeu connaissent une forte hausse et représentent environ 11 % des dépenses en rapport à la culture et aux loisirs. Ainsi, la dépense nette par personne majeure est estimée à 190 euros.

La fiscalité des jeux est, en France, assise sur les mises, sauf pour les casinos. Ainsi, chaque activité fait l’objet de prélèvements particuliers. Par ailleurs, la réforme tracée par la loi PACTE de 2019 engendre aussi une réorganisation partielle de la fiscalité en rapport aux jeux d’argent. Dans ce cas, l’assiette des prélèvements assis sur la somme des mises est différée sur le produit brut des jeux des opérateurs, pour les paris sportifs en ligne, au 1er janvier 2020.

Comment briser l’addiction aux jeux d’argent ?

Loto, roulette ou encore poker, qui n’a jamais joué pour tenter de gagner le jackpot ? En fait, les sensations générées par le jeu, pour certaines personnes, dépassent le divertissement. Elles vont donc se transformer en addictions. Pareillement avec l’alcool, le jeu pathologique crée ivresse et excitation et il devient compliqué de s’en défaire.

Tout sur l’addiction aux jeux d’argent

L’addiction aux jeux d’argent relève du comportement. Physiquement, il n’existe pas de substance psychoactive qui vous fait agir. Il s’agit d’une pratique du jeu à la fois inadaptée et répétitive, qui entraîne des bouleversements et une grande souffrance sur le quotidien et la qualité de vie. Dans ce cas, cela présente un réel impact sur les activités habituelles, professionnelles et personnelles.

Par conséquent, le simple fait de jouer se transforme en un besoin excessif. Cette nécessité de jouer va prendre une place importante dans la vie. À cet effet, le joueur n’est plus en mesure de s’arrêter par lui-même. Son comportement devient alors compulsif. À ce stade, le jeu devient une drogue dure. On parle, ainsi, de ludomanie ou de jeu pathologique pour caractériser cette addiction aux jeux.

Le joueur compulsif effectue une mise assez importante dans la seule intention de gagner encore plus. Courses hippiques, cartes, paris sportifs, tickets à gratter, loterie, jeux en ligne, casino…  à chaque joueur sa préférence. Les causes de cette pathologie reposent sur plusieurs facteurs. En ce qui concerne l’addiction, des personnes sont plus vulnérables que d’autres.

les  jeux d’argent en ligne ont tendance à vous isoler des autres
Les jeux d’argent en ligne ont tendance à vous isoler de votre famille

Reconnaître ses symptômes

L’addiction aux jeux d’argent en ligne n’est que rarement passagère. Il y a alors un fort impact sur l’ensemble de votre système émotionnel et cérébral. Renoncer au jeu demande de la bienveillance envers votre personne et du temps. Si vous songez d’arrêter de parier, c’est que vous avez certainement constaté quelques signes :

  • Vous sollicitez d’autres personnes afin d’avoir un peu d’argent et vous libérer de vos dettes
  • Vous perdez votre travail, des proches, des amis et vous abandonnez votre famille
  • Vous mentez à vous-même, ainsi qu’à votre entourage pour cacher votre trouble
  • Lorsque vous perdez, vous rejouez systématiquement dans le but de vous « refaire »
  • Vous jouez/pariez quand vous ressentez du mal-être ou lorsque vous êtes en détresse
  • Essayer d’arrêter ou réguler votre pratique vous met fortement en colère
  • Vous êtes fortement préoccupés par le jeu : vous anticipez vos prochains coups, vous spéculez sur vos anciens succès…
  • Vous jouez souvent des sommes d’argent qui grimpent constamment pour atteindre un d’excitation qui avoisine l’effet désiré

Un joueur pathologique présente 3 à 4 de ces symptômes au cours des douze derniers mois. Cependant, la pathologie est jugée grave lorsque le parieur présente tous ces symptômes. Par l’expérience, reconnaître ces signes vous permet de guérir de la dépendance aux jeux d’argent.

Analyser les comportements et admettre les conséquences

Pour mettre fin à la dépendance aux jeux d’argent, l’analyse du comportement constitue une véritable prise de conscience. Avant de commencer votre sevrage, cette étape est très importante. Vous devez dresser le bilan de vos habitudes de jeux : dans quels lieux jouez-vous ? Pour quelles raisons ? Avec qui ? À quoi ? L’objectif consiste à inspecter vos comportements pour mieux les analyser.

À titre de joueur excessif, vous souffrez des conséquences occasionnées, puisque les risques sont pluriels. À l’évidence, la dépendance aux jeux renvoie à des difficultés à tous les niveaux :

  • Sur la santé : mauvais sommeil, anxiété, abus de substances…
  • Problèmes dans les études, à l’école, au travail
  • Disputes et difficultés avec les amis, la famille, votre entourage : coût social exorbitant
  • Avec la justice (défaut de paiement, accès à des sites illégaux, interdiction de jouer…)
  • Financièrement : retards, crédits, dettes…

Afin de mettre fin au jeu pathologique ou réduire la fréquence de jeu, il convient d’éviter chaque situation de tentation. Bruit des pièces, texture des jetons, odeur des salles, musique des machines à sous, ambiance du café…. En adoptant ces premiers gestes, cela vous permet d’oublier petit à petit votre illusion de contrôle concernant le hasard.

jeux d’argent en ligne attention tu vas te faire plumer
Au final ce n’est jamais le joueur qui finit par s’enrichir !

Arrêter de jouer, des éléments clés pour y parvenir

Arrêter de jouer de l’argent réel est décision délicate à prendre. Cela suppose que vous êtes prêt à apporter des changements dans vos habitudes de vie. Tout ce à quoi vous devez renoncer

Ce sera douloureux d’arrêter les jeux d’argent en ligne, mais il faudra d’abord faire le deuil de l’argent perdu. Dans la plupart des cas, le joueur est persuadé de gagner de l’argent au jeu afin de régler ses soucis financiers, et ce, malgré les pertes. Si vous décidez d’arrêter de jouer, vous ne devez plus espérer vous enrichir grâce au jeu. Le jeu ne doit alors plus jamais constituer pour vous une façon de gagner de l’argent.

Par la suite, il conviendra d’éviter les situations complexes à gérer, liées souvent à des personnes ou des lieux en relation avec le jeu. Vous devez cesser toute pratique de jeu, quel qu’il soit, pour un bon moment. Autrement dit, vous devez rompre tout lien avec n’importe quel type de jeu.

Finalement, si vous avez joué sur Internet, pensez à fermer vos comptes sur vos sites de jeux. La clôture de vos comptes amorce déjà votre arrêt aux jeux. Vous pouvez aussi instaurer des mesures de protection en faisant appel aux procédures d’auto-exclusion ou d’interdiction volontaire. Une telle démarche vous permet, par exemple, d’éviter de jouer au casino en ligne.

Occupez votre temps libre

À vrai dire, la décision d’arrêter de jouer pourrait laisser un grand vide s’installer dans votre quotidien. Il se peut donc que vous vous sentiez en proie à l’ennui et perdu. C’est la raison pour laquelle vous devez penser à occuper votre temps à de nouvelles activités. A fortiori, vous devez réfléchir aux loisirs que vous aviez toujours voulu pratiquer auparavant. Ainsi, faire des projets ou reprendre une activité contribuera à occuper et à enrichir votre temps libre.

Prévoir vos vacances futures, sortir avec des amis, rénover votre intérieur, restaurer un meuble… constitue autant de perspectives pour occuper votre esprit. Toutefois, évitez de ne pas tomber dans « l’activisme. Cela pourrait bien générer un déséquilibre dans votre quotidien. Le fait de vous occuper constitue un bon début et vous permet de retrouver petit à petit une vie bien équilibrée. En définitive, vous devrez apprendre à vivre sans cette addiction aux jeux d’argent.

Il est vrai que la pratique de jeu, ainsi que ses contraintes, nuisent à votre équilibre de vie. Pour passer au-delà de la dépendance, essayez de trouver un rythme stable et régulier. Vous pouvez, ainsi, réhabiliter certains repères que vous avez oubliés au bénéfice du jeu. En ce sens, commencez par vous fixer des horaires fixes. Par exemple, couchez-vous et levez-vous à des heures fixes ou encore prenez des repas équilibrés à heure fixe.

Jeux d’argent en ligne et accompagnement des joueurs excessifs

Un français sur deux affirme jouer à des jeux d’argent en ligne, selon l’autorité de régulation des jeux. Ainsi, l’Observatoire des jeux met en place des centres de soins, d’accompagnement et de prévention en addictologie – CSAPA afin d’aider les personnes qui se trouvent en situation d’addiction aux jeux. En pratique, les CSAPA constituent des établissements médico-sociaux qui accompagnent et prennent soin des personnes aux conduites addictives. Les centres prennent également soin des personnes de leur entourage.

Les CSAPA offrent des consultations gratuites, socio-éducatives, psychologiques, médicales, en fonction des besoins des personnes. Cependant, la prise en charge des addictions sans substance, plus particulièrement le jeu pathologique, est facultative. On estime qu’à peine à 20 % des joueurs excessifs au jeu d’argent sont pris en charge. Bien entendu, les CSAPA permettent de repérer les problémes liés au jeu, même si le joueur compulsif ne consulte pas les CSAPA.

Autorité de régulation du jeu en ligne — ARJEL, les missions

La principale mission de l’autorité de régulation consiste à réguler le marché des jeux d’argent en ligne sur Internet, à savoir les paris hippiques, les paris sportifs et le poker. Le secrétariat d’État au Budget régule les jeux de grattage et de loterie en ligne, sous le monopole de la Française des jeux.

En effet, les missions de cette autorité administrative indépendante sont les suivantes :

  • Lutte contre la fraude et le blanchiment d’argent
  • Lutte contre les sites de jeux illégaux
  • S’assure de la sincérité des opérations des jeux d’argent en ligne et de la sécurité
  • Lutte contre l’addiction et protège les populations vulnérables
  • S’assure que les opérateurs respectent leurs obligations et délivre les agréments

Depuis plusieurs années, l’autorité de régulation des jeux a agréé près de 16 opérateurs, dont le PMU ou Pari Mutuel Urbain et La Française Des Jeux en ce qui concerne les activités sur le marché concurrentiel.

En vérité, l’ARJEL prévoit des missions prioritaires, à savoir protéger les populations vulnérables comme les joueurs pathologiques et excessifs, ainsi que les mineurs, mais aussi le grand public. Par ailleurs, cette autorité administrative développe un site Web dénommé “EVALUJEU” qui va permettre à chaque joueur de s’autoévaluer. Ce site va ensuite conseiller chaque joueur sur sa pratique de jeu.

En somme, les séniors et les adultes, ainsi que les jeunes, s’exposent, à l’addiction aux jeux d’argent et de hasard. À l’évidence, l’accès à ce genre d’activité est facilité par les outils informatiques du quotidien. Il est possible de s’adonner à différentes sortes de jeux d’argent tout en restant chez soi. Il suffit de se connecter à Internet. Malgré les efforts de régulation des jeux en France, nombreux sont ceux qui tombent dans l’addiction. Désormais, l’entourage du joueur pathologique doit prendre ses responsabilités et le soigner. Vous pouvez consulter les CSAPA ou le RNPSJP ou encore demander conseil à un médecin.

Bien que les jeux d’argent ligne paraissent attrayant et qu’il semble facile d’y gagner de l’argent, en réalité, ils vous détruisent petit à petit, sans même vous en rendre compte. Le plus malheureux c’est que vous mettez du temps à vous en convaincre et à vous en rendre compte. Toutefois, il n’est jamais trop tard de vous en détourner et de prendre enfin votre vie en main. Si vous souhaitez arrondir vos fins de mois ou gagner de l’argent facilement, faites des activités autres que les jeux en ligne. Tournez-vous sur ce qui vous passionne réellement ou encore essayez de vivre de votre passion.

Bref, prenez exemple sur ce qui s’est passé lors de la ruée vers l’or en Amérique. Ceux qui se sont enrichi le plus sont ceux qui ont vendu des seaux et des pelles ; certainement pas ceux qui cherchaient des pépites d’or. Alors quitte à s’enrichir grâce à l’industrie du jeu, pourquoi ne pas investir l’argent que vous souhaitez dépenser au jeu pour acheter des actions à la FDJ ? Toutefois, cela pose aussi des questions d’éthique : êtes-vous prêt à gagner de l’argent en finançant l’industrie des jeux d’argent ? Charge à chacun de faire son examen de conscience.

jeremie-brygo-auteur-livre-un-salaire-sans-rien-faire-ou-presque-et-de-la-chaine-liberte-finance-et-frugalisme

Jérémie Brygo

Tout à la fois investisseur, père de famille, minimaliste, formateur et passionné par les finances personnelles, je suis aussi l’auteur du bestseller Un salaire sans rien faire (ou presque).

Je partage avec vous mes conseils et mes astuces pour gagner de l’argent, investir votre épargne, faire des économies et mieux gérer votre budget. Découvrez mon histoire ICI.

Mots clés : argent, internet, jeux d'argent

Laisser un commentaire: