L’eau, l’or bleu

Partager l'article:

L’eau et le frugalisme

Vous vous demandez comment préserver nos ressources en eau ? En effet, elle est essentielle à la vie. Aujourd’hui, elle se raréfie à cause de l’action humaine. L’heure n’est donc plus au gaspillage ! Notre modèle de société basé sur la surexploitation des ressources naturelles est mourant. Pourquoi ne pas adopter les principes du frugalisme pour préserver notre environnement et gérer intelligemment notre ressource en eau ?

Les chiffres et les statistiques parlent d’eux-mêmes

À l’occasion de la journée mondiale de l’eau qui a lieu le 22 mars l’ONU sensibilise et rappelle l’importance de gérer durablement nos ressources en eau pour une meilleure protection de l’environnement. Elle a mené une étude qui a permis de mettre en exergue les chiffres suivants :

  • Nos continents occupent 29 % de la surface de la Terre.
  • Les 71 % de la surface restant du globe sont dominés par l’eau salée de la mer.
  • Celle-ci occupe 97 % de nos ressources en eau, contre 3 % d’eau douce.
  • Les 70 % de cette eau douce sont présents sous forme de glace au niveau de l’Antarctique.
desert-sans-eau-frugalisme-et-liberte-financiere-jeremie-brygo-1200x675
Sans eau, il n’y a pas de vie sur Terre. Nous devons la préserver pour la survie de nos enfants.

Selon un constat de l’UNICEF, l’eau est inégalement répartie à travers le globe. Chacun de nous consomme en moyenne près de 137 litres d’eau par jour. Certaines personnes utilisent entre 250 à 600 litres d’eau par jour. D’autres trouvent difficilement 10 litres d’eau au quotidien. En soixante ans, notre consommation en eau s’est multipliée par six.

Comment préserver nos ressources en eau ?

D’abord, la raréfaction de l’eau est principalement due à la surexploitation des ressources de la planète. Par ailleurs la mauvaise distribution ainsi que l’inégale répartition de cet or bleue sont de véritables défis pour  la population mondiale actuelle.

Les raisons de cette raréfaction de l’eau

Le réchauffement climatique a engendré l’augmentation du niveau la mer. Pour autant, l’eau douce est toujours aussi rare. Selon l’ONU, près de 1,7 milliard de personnes vivent dans des zones où l’eau est surexploitée. Chaque année dans le monde, plus de 1,6 million d’enfants de moins de 5 ans meurent de maladies causées par la pollution de l’eau. L’UNICEF affirme quant à elle que 50 % des zones humides du globe ont été détruites à cause de la dégradation de l’environnement (déforestation et exploitation illicite de la forêt).

La surexploitation de nos ressources mène à notre perte !

Une consommation raisonnée et la mise en place de modes de vies résilients sont les seuls moyens efficaces pour minimiser notre impact sur l’environnement. La pratique du frugalisme comme mode de vie au quotidien vous permettra de vivre mieux avec moins.

L’agriculture

L’agriculture est à l’heure actuelle, le secteur qui requiert le plus d’eau douce. Cela représente, près de 70 % de nos réserves d’eau douce. Aujourd’hui, l’agriculture doit pourtant faire face au changement climatique. Les pluies se font plus rares et tardives. Les agriculteurs doivent recourir à l’eau douce pour irriguer leurs plantations. Une surconsommation d’eau qui s’intensifie pour pallier les périodes de sècheresse qui sont elles aussi de plus en plus fréquente.

coeur-compose-de-gouttes-d-eau-frugalisme-et-liberte-financiere-jeremie-brygo-1200x675
L’eau est ce que nous avons de plus précieux sur Terre. C’est la raison pour laquelle on parle d’or bleu. Les industriels ne s’y sont pas trompe et investissent massivement dans cette ressource comme l’image de Coca-Cola Company.

Le réchauffement climatique

Selon le GIEC (le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat), la surconsommation a provoqué l’augmentation de la production de gaz à effet de serre. Ce phénomène est à l’origine du réchauffement climatique. Ce dernier a des conséquences sur le cycle de l’eau et se traduit à travers une sécheresse dans de nombreuses régions du globe. C’est le cas en Australie et au Japon où les points d’eau sont surexploités.

Des territoires comme l’Asie du Sud, l’Afrique australe et la méditerranée connaissent des sécheresses de plus en plus intenses et longues. L’écosystème des régions désertiques est également touché. Le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUE) prévoit une baisse des précipitations entre 5 % et 15 % dans les régions désertiques.

Le PNUE indique que 38 % de la population mondiale sera exposée à un stress hydrique ou une pénurie d’eau en 2025. Ce chiffre était de 9 % en 2008 mais a fortement augmente en raison du réchauffement climatique. Cette statistique est un véritable signal d’alarme qui témoigne de la raréfaction de l’eau et du besoin pressant d’adopter un mode de vie frugal.

Le frugalisme : notre défi à l’heure actuelle

Premièrement l’eau est essentielle car c’est elle qui a donné la vie sur terre il y a près de 3,5 milliards d’années. Par ailleurs en tant qu’être humain, notre corps se compose de 60 % d’eau.

Pour rester en bonne santé, notre corps utilise 2,6 litres d’eau par jour. Il est donc important de consommer une quantité d’eau équivalente afin de préserver notre santé. Nous sommes donc contraints de revoir notre relation avec l’eau afin de l’utiliser intelligemment pour notre survie.

Changer notre mode de vie

Notre défi consiste à réduire d’urgence le gaspillage d’eau en adoptant les bons gestes au quotidien. Le but est simplement de préserver nos ressources en eau. Un mode de vie frugal s’avère être la meilleure solution face à ce problème environnemental. Pour préserver l’eau, il y a des gestes simples que vous pouvez reproduire facilement dans votre quotidien.

Par exemple, vous pouvez fermer votre compteur d’eau lorsque vous êtes en déplacement. Prendre une douche au lieu d’un bain, car c’est plus économique (vous consommez près de 50 litres d’eau au lieu de 150 litres). Par ailleurs il faudrait également faire attention aux sanitaires (W.C, pommeaux de douche, robinets) qui présentent une fuite. Effectivement les gouttes d’eau qui s’en échappent peuvent atteindre facilement les 100 litres par jour. Une autre technique très efficace consiste à collecter l’eau de pluie. Vous pouvez vous en servir pour laver la voiture et arroser vos plantes.

Éradiquer la consommation d’eau en bouteille

Si vous vous engagez dans une démarche résiliente et écoresponsable vous devriez limiter la consommation d’eau en bouteille plastique. En effet, même  la conception d’une bouteille en plastique est gourmande en eau. La fabrication d’une bouteille en plastique de 0,5 litre nécessite en moyenne 33 centilitres de pétrole et 3 litres d’eau. Imaginez un instant que plus de 20 000 unités de bouteilles en plastique sont produites chaque seconde à travers le monde ! C’est plus de 3 600 000 litres d’eau utilisée par minute. Par conséquent, vous avez le pouvoir d’agir maintenant : il vous suffit d’utiliser une gourde réutilisable.

l-eau-la-meilleure-boisson-frugalisme-et-liberte-financiere-1200x675
L’eau est la seule boisson indispensable au corps humain.

Le frugalisme comme solution pour préserver nos ressources en eau ?

Le frugalisme est un mode de vie qui consiste à rejeter l’excès, à cultiver une certaine forme de sobriété heureuse. Un frugaliste ne fait acquisition que des choses essentielles, qui lui apporte de la joie. En plus d’être un mode de vie qui peut sauver la planète, il vous permet également de créer un revenu alternatif. Ce qui vous permettra d’atteindre votre liberté financière et d’utiliser votre temps pour faire ce qui vous passionne.

Ainsi, en devenant frugaliste, vous adoptez des attitudes écoresponsables qui tendent vers le développement durable (la planète en a vraiment besoin). C’est le moyen le plus efficace pour limiter votre empreinte écologique.

Dire stop à la surexploitation de nos ressources

Le frugalisme rejette la surconsommation. En effet, il est donc essentiel de revoir votre façon de consommer l’eau au quotidien. Enfin en privilégiant l’eau du robinet, vous faites des économies et vous contribuez à la préservation de la planète.

Le frugalisme au centre de la transition écologique

Le frugalisme rejette la surconsommation. Il est donc essentiel de revoir votre façon de consommer l’eau au quotidien. En privilégiant l’eau du robinet, vous réalisez des économies et contribuez à la préservation de la planète. En limitant autant que possible le gaspillage, vous ferez de vraies économies tout en minimisant votre impact environnemental. Voilà pourquoi aujourd’hui, le frugalisme comme mode de vie est la meilleure réponse à ces défis. 

Vous désirez être libre financièrement tout en apportant votre contribution à la sauvegarde de la planète ? Rejoignez le mouvement maintenant en étant vous aussi un adepte du frugalisme. Par ailleurs je vous invite aussi à apprendre comment faire des économies au quotidien et à investir intelligemment en visionnant mes vidéos YouTube. Vous y découvrirez les bonnes résolutions à prendre pour faire des économies même avec un petit budget, préserver l’environnement et avoir une meilleure qualité de vie.

Partager l'article:

Laisser un commentaire