économiser-lernergie-dune-maison-1200x675
Auteur: Jérémie
Publié le 02 juillet 2022

Comment économiser l’énergie d’une maison ?

5/5 - (9 votes)

De nos jours, réduire sa consommation d’énergie pour économiser l’énergie à la maison est une nécessité pour tous. Les bénéfices à en tirer sont multiples. Vous participerez de cette manière à protéger l’environnement et vous ferez des économies non négligeables par la même occasion

Il est possible aujourd’hui de réduire considérablement votre facture d’électricité en employant de nouvelles pratiques. Adopter au quotidien des gestes simples chez vous, effectuer des travaux de rénovation ciblés sont des moyens qui peuvent vous permettre d’y arriver.

Découvrez à travers ce guide complet des astuces pratiques, des travaux à effectuer et des conseils afin de réduire considérablement votre consommation énergétique.

Temps de lecture estimé : 20 minutes

Par quels moyens peut-on parvenir à réduire quotidiennement sa consommation énergétique ?

Il existe à ce jour plusieurs moyens permettant de réduire sa consommation énergétique. Vous pouvez entre autres :

  • Optimiser l’isolation thermique de votre maison
  • Opter pour un système de chauffage performant
  • Adopter les bons gestes en ce qui concerne l’utilisation de votre chauffage
  • Diminuer son niveau de consommation en eau chaude
  • Faire sa cuisine en consommant peu d’énergie
  • Prioriser l’achat des appareils électroménagers peu énergivores
  • Avoir une bonne utilisation de vos appareils à la maison
  • Parvenir à identifier régulièrement les sources de consommations énergétiques cachées
  • Procéder à l’installation d’un éclairage performant pour économiser l’énergie
  • Adopter l’utilisation de l’électricité verte à la maison

Pour économiser l’énergie de la maison, optimisez l’isolation thermique

L’isolation thermique de votre maison est le plus important parmi les procédés de réduction de consommation d’énergie. En effet, lorsque l’isolation thermique de votre demeure est bien pratiquée, vous pouvez économiser jusqu’à 65% sur vos différentes factures. Cette économie s’applique aussi bien sur votre facture d’électricité  que sur votre facture d’énergie.

Les petits travaux d’isolation à réaliser soi même

Le système de chauffage d’une maison équivaut en moyenne à 70% de sa consommation d’énergie et à 58% de sa facture énergétique. On peut donc estimer à approximativement 1200€ votre facture énergétique chaque année. Un prix trop élevé qu’il convient de réduire en optimisant l’isolation de votre demeure.

Les combles désignent l’espace se situant immédiatement au-dessous de votre toiture. Dans le cas où l’espace disponible serait inutilisable dans la création d’une pièce à vivre, on parle de combles perdus et inversement de combles aménageables.

economiser-lenergie-maison-isolation-panneaux -solaire-dpe
Vous pouvez ameliorer le score de performance énergétique de la maison en isolant et en installant des panneaux solaires

Pour mieux optimiser l’isolation des combles, vous aurez juste à souffler sur le sol des combles perdus un isolant disponible sous l’aspect des flocons. Dans le cas où vous auriez eu à aménager vos combles, il vous suffit de poser sur votre toiture un isolant disponible sous les aspects panneaux rigides ou rouleaux.

Lorsque l’isolation de votre maison est bien effectuée, vous serez en mesure d’économiser 30% sur vos factures. En ce qui concerne le prix de l’isolation des combles, le prix au m² dépend de plusieurs facteurs que sont : la surface destinée à l’isolation, le type de matériau utilisé et la technique utilisée.

On peut donc faire une estimation de 35 à 60€ par m² pour les combles perdus et 70 à 200€ par m² pour les combles aménageables.

Pour économiser l’énergie d’une maison, faites des travaux d’isolation de grande envergure

Contrairement aux petits travaux d’isolation réalisables par vous-mêmes, les travaux d’isolation de grande envergure sont très onéreux. Je vous recommande de les réaliser uiquement si vous êtes propriétaire. La raison est simple : ces travaux requièrent de nombreuses années et nécessitent un grand travail sur vos sols, vos murs, votre toit, etc… En somme, il s’agit d’une rénovation énergétique totale de votre maison.

Ils sont de ce fait directement adressés aux propriétaires. Toutefois, avant de débuter un tel travail il est vivement conseillé d’effectuer un audit énergétique de votre maison. Ce dernier vous permettra de déterminer le budget indicatif à prévoir pour chacun des travaux à effectuer et les économies prévues.

Vous pourriez donc, grâce à cet audit, définir les priorités parmi les travaux à réaliser et privilégier ceux qui seront plus efficaces. Par exemple, l’isolation de votre toit est l’un des travaux à privilégier.

Opter pour un système de chauffage performant

Dès lors que vous avez optimisé l’isolation de votre maison, il est à présent temps de passer à votre système de chauffage. À ce niveau, une multitude de solutions très économique s’offrent à vous.

Pour ce qui est de votre chauffage central, vous pouvez choisir un système température basse. Ce système comprend des chaudières à condensation (propane, mazout, gaz, pellets), des chauffages solaires ou même une pompe à chaleur.

Le changement de chaudière peut vous fait faire des économies d’énergies allant à 25% sans devoir remplacer les radiateurs. Cela dépendra bien évidemment de la productivité de votre chaudière. Vous n’envisagerez une telle solution que si votre chaudière a une quinzaine d’années d’âge.

Pour des demeures d’énergies basses et passives, il n’est plus nécessaire d’avoir un chauffage central. Un poêle de basse température est suffisant pour chauffer toute votre maison

Pour un tel cas, il est vivement recommandé d’opter pour un poêle dont la productivité est supérieure à 80%. Ils vous garantissent une très bonne combustion vous permettant d’absorber le maximum en énergie du combustible. L’avantage ici est que ce dernier dégage très peu de polluants nuisibles pour la santé.

Adopter les gestes simples en ce qui concerne l’utilisation de votre chauffage

Que le système de chauffage installé chez vous soit performant ou non, les gestes simples à adopter sont particulièrement très importants dans la réduction de la consommation d’énergie.

Les vannes thermostatiques et le thermostat représentent la référence dans la gestion du système central. Ils vous permettent à eux seuls d’économiser de l’énergie jusqu’à un taux de 25%.

Vous pouvez donc grâce à eux mieux contrôler la température dans chacune des pièces de manière à y obtenir une température idéale. Il se créé dès lors un parfait équilibre entre les économies et le confort.

Pour y parvenir, vous devez pouvoir être en mesure de bien configurer votre thermostat et ses vannes. Lorsque vous êtes présent chez vous, il est conseillé de régler la température à 19 ou 20°C et durant la nuit vous la diminuez. Dans le cas où vous serez absent, il est préférable de chauffer à une température de 15 ou 16°C

En suivant ces indications, vous réduisez le chauffage de 15 à 20% ce qui vous permettra d’économiser 160 à 300€ l’année. Il est aussi possible de réduire d’un seul degré le chauffage (soit 19°C au lieu de 20°C). Cela vous permet de faire des économies de chauffage de 7% sur vos consommations. L’économie à réaliser ici est de 65 à 80€ l’année.

Voici pour vous un tableau récapitulatif pour le réglage en fonction de chaque pièce

Niveau de la vanneRéglage de la températureType de piècesDans le cas où la chaudière est fonctionnelle le radiateur…Dans le cas où la chaudière n’est pas en marche, le radiateur…
0Les vannes sont ferméesDans le couloirNe chauffe aucune pièceNe chauffe aucune pièce
*Température antigelContinue de chauffer dans le cas où la température se retrouve sous les 7°CNe chauffe aucune pièce
1Température comprise entre 12°C et 14°CDans une chambre videContinue de chauffer tant que la température dans la pièce ne se situe pas entre 12° et 14°CNe chauffe aucune pièce
2Température comprise entre 16°C et 17°CDans votre cuisineContinue de chauffer tant que la température dans la pièce ne se situe pas entre 16°C et 17°CNe chauffe aucune pièce
3Température à 20°CDans une pièce occupée durant la journéeContinue de chauffer tant que la température n’atteint pas les 20°CNe chauffe aucune pièce
4Température compris entre 23°C et 24°CDans une pièce de salle de bain occupéeContinue de chauffer tant que la température dans la pièce ne se situe pas entre 23°C et 24°CNe chauffe aucune pièce
5Température à 28°CDans la pièce où se situe le thermostat.Dans le cas où il n’y pas de thermostat, il est déconseiller de garder les vannes sur le niveau 5Continue de chauffer jusqu’à la température marquée sur le thermostat.Dans le cas où il n’y a pas de thermostat, le radiateur chauffe jusqu’à une température de 28°CNe chauffe aucune pièce

Diminuer son niveau de consommation en eau chaude

L’eau chaude représente le deuxième niveau en termes de consommation énergétique dans une maison. S’il est vrai qu’il est bien loin derrière les systèmes de chauffage, il n’en demeure pas moins qu’il coûte 260 à 600€ chaque année. Un tel coût n’est pas minime et il convient d’agir sur ce poste afin de réduire au mieux sa consommation.

Le chauffe-eau électrique utilisé en salle de bain augmente doublement cette consommation d’électricité et par conséquent votre facture d’électricité. Pour réduire cela, il faut faire une installation de système efficace et réduire sa consommation quotidienne d’eau chaude.

Pour économiser l’énergie d’une maison, procédez à l’installation d’un système d’eau chaude performant

Le système de réduction d’eau chaude le plus performant est celui qui est lié à la production d’eau chaude à volonté. Privilégiez votre chaudière pour cette production. Il est recommandé dans une maison où il y a peu d’utilisateurs. Dans le cas où il y aurait une multitude d’utilisateurs en simultanée, cela se ressent directement sur le débit de fabrication de l’eau chaude.

Ce débit se révèle limitée par la puissance dégagée par le chauffe-eau ou la chaudière. Dans de pareilles situations, on fait recours à un ballon d’eau chaude d’une contenance de 50 à 300L. La chaudière est la plus économique pour procéder à l’alimentation du ballon d’eau chaude. Le but ici est d’éviter le boitier électrique ordinaire.

Diminuer sa consommation quotidienne en eau chaude

L’astuce à ce niveau est de réduire la consommation d’eau chaude ce qui aura pour conséquence une réduction du chauffage.

L’eau est une ressource rare et précieuse que nous devons préserver.

Pour faire des économies d’eau, il faut :

  • Passer à l’emploi d’un pommeau de douche très économique. Avec de tels pommeaux, le débit maximal prévu est de 6L par minute. A L’inverse des pommeaux ordinaire qui ont un débit maximal prévu compris entre 15 et 16L par minute. Vous pouvez donc faire des économies de 50 à 90€ l’année.
  • L’emploi d’un bouchon lorsque vous faites la vaisselle à la main
  • Procéder à l’installation d’un robinet thermostatique dans votre douche. Il permet de stabiliser la température de l’eau et de réduire sa consommation.
  • Privilégiez les douches courtes aux bains
  • Régler le mitigeur de votre évier par défaut sur la position eau froide. Lorsque vous laissez le mitigeur sur la position centrale, il fait appel à l’eau chaude et à l’eau froide. Puis très souvent on finit de se rincer les mains avant que l’eau chaude arrive.
  • Procéder à une fréquente inspection et à une réparation sans délai des fuites. Il est souvent question à ce niveau d’un simple joint qu’il faille changer. C’est un procédé assez simple et le prix de la pièce à changer très minime mais les économies à en tirer peuvent être importantes.

Faire sa cuisine en consommant peu d’énergie pour économiser l’énergie

Faire la cuisine pour en moyenne 4 personnes peut correspondre à 650 kWh voire 900 kWh chaque année. C’est assez important comme consommations et il est possible de la réduire. Pour y arriver, il faut combiner aussi bien des équipements performants à  de bons réflexes.

Au niveau des plaques de cuisson, le meilleur système peu énergivore primaire est celui de la cuisson à gaz. Il est d’ailleurs très économique dans le cas où vous avez choisi le gaz comme chauffage. Faire votre cuisine avec des taques au gaz naturel vous fait faire une économie de moitié prix en comparaison aux taques électriques. Attention toutefois, compte tenu de l’actualité, de l’inflation et de la crise énergétique, le prix du gaz tend à exploser.

Dans le cas où vous auriez une préférence pour les plaques électriques, il est alors recommandé d’opter pour l’induction. Cette dernière a une consommation de 30 à 40% inférieure aux vitrocéramiques ou aux taques en fonte. Toutefois, il est nécessaire que vous ayez des casseroles adaptées et disposant d’un fond aimanté. Les plaques électriques à induction sont chères et les casseroles aussi. À vous de bien évaluer quel sera le meilleur choix.

De plus, en cuisine, il y a de quelques gestes simples qu’il vous faut adopter :

  • Il est recommandé de mettre des couvercles sur chacune de vos casseroles afin d’accélérer la cuisson ou le chauffage de l’eau. Il est alors possible d’économiser près de 25€ l’année sur votre facture énergétique.
  • Dans le cas d’une cuisson sur une plaque électrique, il faut privilégier l’emploi des casseroles dont le fond est plat.

Prioriser l’achat des appareils électroménagers peu énergivores

Les grands appareils électroménagers que vous avez chez vous ont une consommation comprise entre 200 et 560 kWh. Voici ci-dessous un tableau descriptif des appareils électroménagers et des économies à réaliser en optant pour des appareils économes.

Type d’appareilsEstimation annuelle de la consommation d’un appareil peu performant Estimation annuelle de la consommation d’un appareil économeDifférence de consommation entre un appareil peu performant et un appareil économeEconomie annuelle estimée à l’utilisation d’un appareil économe
Association réfrigérateur/congélateur (contenance 275L)Consommation de 245 kWhConsommation de 125 kWh120 kWh40€ l’année
Lave-vaisselle (pour 12 couverts)Consommation de 225 kWhConsommation de 175 kWh50 kWh17€ l’année
Le poste ordinateurConsommation de 85 kWhConsommation de 20 kWh65 kWh21€ l’année
La machine à laver (8kg)Consommation de 195 kWhConsommation de 150 kWh45 kWh15€ l’année
L’aspirateur traineauConsommation de 60 kWhConsommation de 30 kWh30 kWh10€ l’année
La TélévisionConsommation de 145 kWhConsommation de 55 kWh90 kWh30€ l’année
Le sèche-linge (8 kg)Consommation de 560 kWhConsommation de 170 kWh390 kWh130€ l’année

Tableau selon l’ADEME portant sur la consommation des appareils électroménagers existants sur le      marché en 2017                                                                                                                                          Les coûts sont calculés en se basant sur un prix de 0,30€ par kilo watts

Il est important d’identifier vos habitudes et vos besoins avant de procéder à l’achat d’un appareil électroménager. Vous conviendrez qu’il serait tout à fait inutile d’acheter une machine à laver de grande capacité s’il y a juste 2 utilisateurs chez vous.

Vous devrez donc une fois au magasin vous référer à l’étiquette-énergie. Cela vous permettra de faire une comparaison des différents appareils présents. Cette étiquette vous apporte des informations sur la consommation d’électricité en kWh pour une année et sa classe énergétique.

Parmi les appareils électroménagers, le sèche-linge est le plus énergivore. S’il vous est possible de vous en passer cela serait très avantageux pour vous. Dans le cas échéant, réduisez alors son utilisation en séchant vos différents linges sur un étendoir dans une pièce aérée ou directement à l’extérieur.

Si malgré tout, vous souhaitez avoir un usage régulier de votre sèche-linge, alors le mieux serait de choisir un modèle disposant d’une pompe à chaleur. Un tel modèle de sèche-linge est certes plus coûteux à l’achat mais a une consommation doublement voir triplement inférieure aux modèles classiques. Vous effectuez de ce fait une économie notable de 60 à 90€/an sur votre facture électrique.

faire-un-budget-pour-faire-des-economies-denergie-1200x675
Pour faire des économies d’énergie et réduire votre facture, il faut vous concentrer sur chaque petit détail

S’il est vrai que les petits appareils électroménagers consomment moins, il n’en demeure pas moins qu’il est mieux avisé d’opter pour les plus économes lors de l’achat. Référez-vous à l’étiquette-énergie disponible sur les petits appareils que vous souhaitez acheter.

Avoir une bonne utilisation de vos appareils afin d’économiser l’énergie d’une maison

De base, tout le monde maitrise l’utilisation des différents appareils électroménagers présents chez soi. Toutefois, avec la multitude de fonctionnalités et de programmes disponibles sur ces appareils, il y a de quoi se perdre en les utilisant.

Il vous faut donc prendre tout votre temps pour parcourir le guide d’emploi de ces différents appareils une fois chez vous. Vous pourriez mieux comprendre les fonctionnalités et les programmes qu’ils vous proposent.

La consommation énergétique (électricité et eau) pour vos lave-vaisselles, machines à laver et sèche-linge par exemple varie d’un programme à un autre. Vous verrez dans le mode d’emploi, un tableau qui vous détaille le niveau de consommation de chacun de ces programmes.

C’est la raison pour laquelle il est vivement conseillé de consulter le guide d’emploi et de le maitriser afin d’adopter les bons gestes dès le début. La fonctionnalité économique des lave-vaisselle et des lave-linge a certes une durée plus longue néanmoins elle réduit la consommation d’électricité et d’eau de 25% en moyenne. Définissez donc cette fonctionnalité comme fonctionnalité par défaut.

Pour réussir éfficacement à économiser l’énergie d’une maison, il est aussi nécessaire de veiller à l’entretien régulier de vos appareils. Vous devez par exemple veiller à dégivrer régulièrement votre congélateur. Car en réalité :

  • 2 mm de givre équivaut à une consommation énergétique supplémentaire de 10%. Cela vous permet de faire des économies de 5€ l’année.
  • 5 mm de givre équivaut à une consommation énergétique supplémentaire supérieure à 30%. Soit une économie de 10€ l’année.

Identifier régulièrement les sources de consommations énergétiques cachées

Il existe une multitude de sources de consommations énergétiques cachées. Pour économiser l’énergie d’une maison; il faudrau aussi vous concentrer sur :

  • Les chargeurs des différents appareils laissés branchés dans les prises
  • Les transformateurs de vos appareils qui sont en train de chauffer
  • Vos appareils qui restent constamment allumés même si vous n’en avez pas le besoin
  • Etc.

En additionnant ces différentes sources d’énergies cachées, vous vous retrouvez à une perte de puissance de 25watts. En supposant que vous ayez une consommation énergétique cachée de 20 heures creuses chaque jour, sur un an vous vous retrouvez à 180 kWh. Ce qui revient à une perte de 60€ sur l’année.

Un décret européen permet de limiter le niveau de consommation de veille des appareils électroménagers. Mais très souvent, on omet les différents périphériques reliés à ces appareils. Il peut s’agir de votre imprimante, des modems, de votre décodeur, des disques durs, etc…

economiser-lenergie-debrancher-les-appareils-inutiles-1200x675
Pensez à débrancher les appareils électriques que vous n’utilisez pas afin d’économiser l’énergie !

Pour parer à cette éventualité d’omission, il est conseillé de faire un branchement de tous vos appareils sur des multiprises disposant d’un interrupteur. De cette manière, vous n’aurez juste qu’à avoir le réflexe de tout éteindre d’un simple geste sur l’interrupteur

Procéder à l’installation d’un éclairage performant

Pour ce qui est de l’éclairage, il faut tout d’abord que vous puissiez pratiquer au quotidien de simples gestes mais très efficaces. Il s’agit entre autres de :

  • Profiter au maximum de la lumière naturelle de la journée car elle est totalement gratuite
  • Laver régulièrement vos fenêtres
  • Ouvrir vos rideaux en pleine journée
  • Privilégiez pour vos murs des peintures de couleur clairs
  • Installer vos mobiliers de sorte à ce qu’ils n’empêchent la diffusion de la lumière naturelle dans les différentes pièces de votre maison

Ensuite, il faut passer au choix de l’éclairage de la maison en fonction de vos besoins. Un éclairage soft pour la lampe de chevet, un peu plus agressif pour votre cuisine ou salle à manger. Le niveau de quantité de lumière s’exprime en lumens et elle est toujours présente sur les emballages des ampoules.

Dans le but d’avoir un niveau de lumière conséquent, les ampoules selon leurs catégories requièrent plus ou moins de puissance. Pour donner 750 Lumens par exemple dans une pièce moyenne disposant d’une pièce au salon des ampoules basses consommation LED n’aura besoin que de 6,5Watts. Soit le 1/10 de la puissance nécessaire à une ampoule incandescente et le 1/5 d’une ampoule économique.

lampe-led-economiser-lenergie-maison-1200x675
Vous pouvez économiser l’énergie et réduire sur votre facture d’électricité avec des lampes LED

Vous réalisez donc une économie notable de 10€ l’année avec les ampoules LED. Mieux, le secteur de ces dernières est en constante évolution alors que leur prix est en constante diminution.

Adopter l’utilisation de l’électricité verte à la maison

Encore appelé électricité éco, l’électricité verte fait partie des énergies renouvelables. Ils sont nécessaires de nos jours pour la réduction de l’utilisation des énergies nucléaire et fossile (charbon, fioul, gaz). C’est une manière efficace de vous engager en faveur du développement durable, de soutenir les industries décarbonées et d’économiser l’énergie.

Vous pouvez vous en procurer chez des fournisseurs spécialisés dans l’électricité verte. Ces fournisseurs proposent généralement des coûts inférieurs de presque la moitié aux coûts du marché. En optant pour ces derniers, vous pouvez réaliser des économies de 160€ l’année en moyenne. 

En conclusion, pour économiser de l’énergie chez soi, il faut dans un premier temps optimiser l’isolation thermique de sa maison, faire le choix d’un système de chauffage performant et adopter de bons gestes au quotidien. Par la suite, il faut veiller à réduire sa consommation d’eau chaude et sa consommation d’énergie à la cuisine.

De plus, il faut privilégier l’achat des appareils électroménagers économes et veiller à les utiliser correctement. Enfin, vous devez procéder à l’installation d’un éclairage performant en adoptant l’utilisation de l’électricité verte. En mettant en pratique ces différents procédés, vous pouvez être sûr de réduire considérablement votre facture d’électricité et votre facture d’énergie.

Pour aller encore plus loin et retrouver la maitrise de vos finances, je vous propose la stratégie des six comptes et le budget du frugaliste. Avec cela, aucun doute sur le fait que vous parveniez à économiser des milliers d’euros !

Si vous avez aimé cet article et que vous avez un ami qui veut économiser de l’argent, rendez-lui service en lui partageant cet article.

jeremie-brygo-auteur-livre-un-salaire-sans-rien-faire-ou-presque-et-de-la-chaine-liberte-finance-et-frugalisme

Jérémie Brygo

Tout à la fois investisseur, père de famille, minimaliste, formateur et passionné par les finances personnelles, je suis aussi l’auteur du bestseller Un salaire sans rien faire (ou presque).

Je partage avec vous mes conseils et mes astuces pour gagner de l’argent, investir votre épargne, faire des économies et mieux gérer votre budget. Découvrez mon histoire ICI.

Mots clés : économiser, énergie, maison

Laisser un commentaire: