Entrepreneur nomade et Frugalisme : 10 conseils pour 2021

Partager l'article:

Dans cet article, nous allons étudier 10 qualités de l’entrepreneur nomade itinérant grâce au frugalisme pour devenir libre financièrement.

Pour trouver des solutions efficaces d’enrichissement j’ai dû consacrer beaucoup de temps à lire des ouvrages spécialisés dans l’investissement. J’ai compris assez vite qu’il fallait que je me forme pour comprendre quelles étaient les qualités qu’il fallait que je cultive et développe pour m’engager sur le chemin de la liberté financière. En échangeant des informations avec des professionnels j’ai développé mes connaissances et mon expertise dans des domaines aussi divers que l’investissement immobilier, le financement bancaire, la fiscalité ou la négociation.

Je mets en application depuis plus de 10 ans mon savoir-faire et mon expérience dans l’investissement immobilier et boursier.

Voici 10 qualités que vous devrez cultiver pour vous affranchir et devenir financièrement libre en 2020.

Exprimez votre recherche auprès des bonnes personnes

Si vous avez un objectif que vous souhaitez atteindre alors parlez-en autour de vous, sans vous tracasser du qu’en dira-t-on. Par exemple, si vous êtes en quête d’un bien immobilier pour un investissement locatif alors je vous conseille d’en parler à des agents immobiliers, ainsi qu’à votre banquier et à vos amis. Ceux-ci seront probablement capables de vous aider, de vous soutenir ou encore de vous suggérer des opportunités dont ils auront eu écho.

N’écoutez pas les conseils de personnes inexpérimentées

Le meilleur exemple est celui de la famille. Imaginez la discussion : 

  • « Papa maman c’est décidé j’achète mon appartement ! « 
  • « Félicitations, c’est formidable d’être propriétaire ! Où donc vas-tu emménager ? « 
  • « Non vous n’y êtes pas ! Je reste locataire de ma résidence, j’achète pour faire un investissement locatif”

Sachez que dans ce cas si vos proches ne sont pas initiés à la création de patrimoine il y a de fortes chances qu’ils vous poussent à renoncer et à acheter votre résidence principale en premier.

Imaginez alors la suite de la discussion:

  • « Mais tu es fou mon fils, tu vas te ruiner en mettant toutes tes économies dans un appartement que tu n’es même pas sûr de louer. « 
  •  » Ah ça non papa ! Il n’est pas question que je mette un centime, la banque me financera à 110 % (achat du bien + frais de notaire + éventuellement travaux de rénovation) sur 20 ans. »

Alors là il y a de fortes chances que votre famille vous prenne pour un fou et vous déconseille fortement ce type d’investissement. Pour savoir si vous devez écouter les conseils de quelqu’un regardez ce que cette personne a fait ainsi que les résultats obtenus. C’est comme à la salle de gym, il y a toujours quelqu’un pour vous dire “ tu devrais faire tes exercices de telle ou telle façon“. Méfiez-vous des Messieurs je sais tout, moins ils en savent plus ils en parlent !

Mon conseil :

Regardez les résultats de celui qui prétend être si bien avisé pour savoir si vous devez l’écouter.

C’est une méthode que j’applique avec les agents immobiliers. Lorsque l’on me conseille une opportunité, je demande toujours : “ et vous ? Avez-vous fait ce type d’investissement ? Vous pouvez me montrer s’il vous plaît ? “ Résultat garanti pour savoir à qui vous vous adressez.

Parlez au moins une langue étrangère pour atteindre la liberté financière

Robert Kyosaki expliquait dans un de ces livres qu’à chaque fois qu’il apprenait une nouvelle langue, il gagnait un million de dollars. Je ne suis pas encore Robert Kyosaki mais je suis sûr que si vous ne parlez pas anglais alors vous aurez de grandes difficultés à appréhender la vie d’investisseur nomade pour devenir libre financièrement. C’est vraiment le minimum car une seconde langue vous ouvrira des portes inattendues. Un ami entrepreneur me le disait encore hier, l’anglais est la langue de l’argent, c’est aussi la langue la plus parlée dans le monde. Il peut être également fort pertinent d’apprendre l’espagnol ou le chinois en fonction des opportunités de business que vous souhaiteriez développer.

entrepreneur-nomade-frugalisme-do-you-speak-english-jereemie-brygo-frugalisme
Cela peut vous sembler surprenant mais la liberté financière passe pour les frugalistes par au moins la maîtrise d’une langue étrangère. En d’autres termes, vous ne vous en sortirez pas si vous ne parlez pas au moins l’anglais.

Soyez humble et formez-vous tout au long de votre vie

Tout le monde vous le dira : le meilleur investissement, c’est vous ! La connaissance et l’expérience feront toute la différence. Vous pourrez ainsi accéder à ce que les Américains appellent le “F..k You Money”, c’est-à-dire obtenir un revenu mensuel et régulier qui vous autorise à remercier votre patron.  Alors n’hésitez plus ! Suivez des cours, entourez-vous d’experts. Achetez de l’information de qualité (je pense à certains journaux comme Business Insider, Le Revenu) et arrêtez de vous contenter de ce qui est gratuit. L’information de qualité n’est pas gratuite. Elle ne l’a jamais été et ne le sera jamais. Gardez en tête que quand c’est gratuit, c’est parce que VOUS êtes les produits. Facebook en est le plus bel exemple aujourd’hui puisque l’entreprise génère des milliards en monétisant vos données personnelles, avec votre bénédiction. Attention néanmoins à ne pas vous entourer de prétendus experts qui vous proposerons des formations hors de prix. L’autre avantage d’une formation c’est le gain de temps. Une bonne formation peut même vous éviter de perdre des années et des milliers d’euros en erreurs pour devenir libre financièrement. C’est la manière la plus efficace pour être un entrepreneur nomade et adepte du frugalisme.

Pour Investir dans l’immobilier et réussir à vous constituer un patrimoine, vous pourriez acheter un bien qui vous permette d’obtenir une défiscalisation. Toutefois, pour investir, vous devriez éviter l‘immobilier neuf et les programmes immobiliers proposant le dispositif Pinel. En effet, bien que la Loi Pinel vous permette de bénéficier d’avantages fiscaux, il est peu probable que vous parveniez à vous enrichir car ces bien sont vendus beaucoup trop cher par rapport a leur valeur réelle sur le marché. En somme, vous vous achèteriez une défiscalisation sans être certain in fine de vous enrichir. La raison de cela est simple : les revenus fonciers que vous percevrez au travers de cet immobilier locatif ne permettra pas de couvrir l’ensemble de vos dépenses (emprunt bancaire, charges de copropriété, frais de gestion, etc.). Lorsque vous ne pourrez plus défiscaliser et déciderez de revendre, rien ne dit que vous percevrez une quelconque plus-value. La réalité vous rattrapera et il est probable que vous deviez revendre avec une forte décote. Et c’est sans compter le fait que les locataires auront peut-être dégradé le bien et que vous deviez le rafraîchir.

N’ayez pas peur et soyez positifs !

La peur est paralysante. Nous vivons dans un monde ou beaucoup de personnes influentes veulent insuffler la peur auprès d’autrui. Une population apeurée est plus facilement manipulable. N’ayez pas peur, soyez conscients des risques de vos investissements et envisagez toujours les cas et les situations les plus négatifs pour mieux anticiper les problèmes. Une fois que vous aurez évalués tous les aspects positifs et négatifs (il n’y a pas d’investissement parfait) alors foncez sans crainte.

Avec le temps vous apprendrez à regarder cette peur froidement et à passer au travers comme à travers un mur. Croyez-vous-en et gardez en tête deux choses très importantes :

  • Vous n’êtes pas plus stupide qu’un autre. Croyez-moi des gens totalement stupides ont réussi, donc vous pouvez le faire.
  • Vous Devez vous tromper pour apprendre. C’est le seul moyen d’avancer pour devenir libre financièrement.
  • Ce qui est grave n’est pas de faire des erreurs, mais de les reproduire car cela prouve que vous êtes incapable de retenir les leçons que la vie vous enseigne.

Transformez les problèmes en opportunités

Être entrepreneur nomade et avoir un mode de vie en accord avec les principes du frugalisme c’est d’abord considérer que dans chaque problème du quotidien se cache une opportunité.

Laissez-moi partager avec vous l’histoire inspirante du fondateur de l’entreprise Blablacar. Il était ingénieur en informatique et un soir, arrivé à une gare, il n’y avait ni taxi, ni loueur de voiture. Il s’est dit que pour rejoindre ses amis, la seule solution serait de partager la voiture de quelqu’un. Et voilà comment il a totalement réinventé l’autostop. Il a su détecter un problème, un besoin et le transformer en une formidable opportunité. Son entreprise est aujourd’hui présente dans 18 pays et avait réussi à lever 200 millions de dollars de fond en 2015. Pour un entrepreneur, sans chaque problème se cache une opportunité cachée ; ce qui est un des principes fondamentaux du frugalisme. Votre talent consistera à les détecter et les transformer en opportunités d’investissements rentables. Saviez-vous par exemple que vous pourriez bénéficier de réduction d’impôt grâce à la location meublée ?

Soyez un entrepreneur nomade et adepte du frugalisme

Ne Soyez Pas Matérialistes ! Vous N’en Serez Que Plus Libre ! C’est de cette manière que vous réussirez à sortir de la rat race. C’est un point très important car il est au cœur de la philosophie de l’investisseur nomade, le frugalisme consiste à vivre avec ce qui vous est nécessaire, en accord avec vos envies et vos besoins, mais en contrôlant vos pulsions. En 2007, j’étais parti rendre visite à des amis qui vivaient en Afrique Du Sud. Ils étaient très fiers de me montrer leur superbe villa avec sept chambres et cinq salles de bains. Idem pour les voitures, les télévisions. Quand ils s’achètent une superbe voiture hors de prix, une montre rare ou un yacht incroyable, c’est parce qu’ils s’achètent un statut social. Ils n’ont pas besoin de 3 Ferrari, ni de 5 ou 10 salles de bain, ils ont besoin d’un statut, un bien positionnel. Je ne veux pas de statu. Je m’en fiche. Plus que tout, je veux être libre.

entrepreneur-nomade-frugalisme-free
Les frugalistes savent apprécier la chance qu’ils ont sans posséder de « biens positionnels  » comme une montre ou une voiture de luxe

À force de trop posséder d’objets c’est eux qui vous possèdent !

Je ne veux pas avoir l’air plus riche que je ne le suis. Je veux devenir financièrement libre. À force de posséder des objets, ce sont eux qui finissent par vous posséder en frais d’entretien et de maintenance. Libérez-vous de cette contrainte. J’essaye de m’habiller correctement et j’aime les produits de qualité, mais je refuse de d’acheter des choses dont j’estime ne pas avoir besoin. Je refuse d’être défini par ce que je possède. Je refuse d’être freiné sur le chemin de la liberté. Attention, je ne dis pas qu’il faut se priver de tout car l’on tombe dans l’effet opposé. Je refuse de me priver d’un bon restaurant, mais aujourd’hui, j’arrive à un moment de ma vie où je préfère m’acheter des moments et des expériences plutôt que des produits.

Demandez-vous ce qu’il vous manque pour être heureux et libre

Je crois que ce qu’il y a de plus précieux et de plus rare, c’est le temps qui passe. L’entrepreneur qui est à la fois nomade et amoureux du frugalisme sait que quand il sera sur son lit la veille de votre mort, il sera trop tard pour regretter de ne pas avoir eu l’iPhone quand il est sorti. Regretterez-vous de ne pas avoir passé assez de temps sur Instagram ou sur Fortnite ? Qu’est-ce qui est vraiment précieux ? Je pense que le temps est la seule donnée totalement limitée. On a tous une espérance de vie de 80 à 87 ans environ pour les plus chanceux. Rassurez-vous, il y a des techniques pour hacker le temps !

Voyagez et vérifiez les opportunités par vous-même

Vous êtes le seul et meilleur juge capable d’évaluer s’il est intéressant ou non d’investir dans un pays étranger. Bougez-vous ! Allez-y, allez voir, arrêtez de rêver ! Si vous manquez de temps ou d’argent alors créez le ! Décidez de bloquer une semaine ou quinze jours pour vérifier vous-même les opportunités d’investissement. Cela m’a permis de visiter plusieurs pays que je ne connaissais pas non plus avec l’œil du touriste, mais avec celui de l’investisseur nomade.

Entrepreneur nomade et adepte du frugalisme : restez connecté.

Quand je suis à l’étranger, je ne suis pas constamment en train de vérifier mes e-mails, mais je reste néanmoins toujours joignable, c’est un des principes de l’entrepreneur adepte du frugalisme. Pour cela, j’utilise différents types de messagerie. Je décide d’une heure précise dans la journée au cours de laquelle je traite de manière concentrée tous mes messages et mes e-mails en attente. Je traite tout d’un coup. Cela me prend en général entre quarante minutes et une heure et ensuite, je suis libre pour avancer sur mes projets en développement. Pour cela, j’utilise des numéros de téléphone virtuels via des applications dédiées. Ces services ne sont pas gratuits, mais ils me permettent de joindre mes interlocuteurs français avec un numéro de téléphone français, ce qui est totalement transparent pour l’utilisateur.

entrepreneur-nomade-frugalisme-jeremie-brygo
Travailler de partout dans le monde et retrouver la liberté en étant votre propre patron, c’est possible

J’espère que vous avez apprécié cet article et que vous comprenez mieux comment dans la pratique vous pouvez parvenir à concilier le fait d’être entrepreneur, nomade et adepte du frugalisme au quotidien. N’hésitez pas à m’indiquer en commentaires quels sont les qualités dont doit disposer un entrepreneur international pour  devenir libre financièrement.

Si vous souhaitez aller plus loin je propose un service de consultation coaching privé ainsi qu’un programme d’accompagnement personnel pour vous aider à atteindre la liberté financière. Je vous invite aussi à lire mon livre « Un salaire sans rien faire (ou presque) » aux éditions Robert Laffont.

Partager l'article:

Laisser un commentaire