pourquoi-la-bourse-chute-12000x675

Pourquoi la bourse chute ? (et c’est pas fini) 

Depuis le début de l’année 2022, le secteur boursier connait une chute qui inquiète plus d’un. Tout le monde cherche à comprendre pourquoi la bourse chute aussi fortement. Le problème n’est pas qu’on manque de raisons, mais c’est qu’il y en a trop ! Le mois de mai 2022 a déjà été entamé par les marchés mondiaux sur une position défensive. Cette situation survient suite au ralentissement prononcé par les indicateurs économiques en Chine au lendemain des confinements et en plein conflit en Ukraine.

Temps de lecture estimé : 21 minutes

Les marchés boursiers européens ont de ce fait dégringolé suite à l’annonce d’un taux d’inflation beaucoup plus élevé que les prévisions des USA. Le Cac 40 ainsi que le Wall-street ont logiquement suivi la tendance et ont également chuté.

Les différents investisseurs redoutent la hausse des taux d’intérêt, ce qui risque d’engendrer des conséquences énormes sur la croissance. Mais quels sont réellement les facteurs qui influent sur le cours de la bourse ? Quelles dispositions prendre lorsque la bourse chute ? Ce sont à ces questions que nous apporterons des réponses dans ce guide. 

Pour quelles raisons observe-t-on une telle chute de la bourse ?

La bourse se définit comme une organisation publique ou privée où les titres financiers comme les actions s’échangent. C’est par ailleurs le point de rendez-vous des différents acteurs du monde des finances. 

C’est notamment le cas des sociétés, des investisseurs, des brokers et bien d’autres. En somme, c’est l’endroit où on assiste à des confrontations constantes entre l’offre et la demande.

Pour les sociétés, la bourse est le lieu parfait pour parvenir à trouver des financements. Pour les investisseurs par contre, la bourse représente un moyen de générer des bénéfices grâce à leur argent.

Si on observe aujourd’hui une chute de la bourse, c’est bien parce que de nombreux facteurs sont en jeu. Car la bourse est un secteur volatil qui est susceptible de changer à la moindre variation.

pourquoi-la-bourse-chute-recession-1200x675
Beaucoup d’investisseurs cherchent pourquoi la bourse chute. Impression post pandémie ou guerre en Ukraine ?

La peur de la récession économique

La chute de la bourse impacte actuellement tous les différents marchés mondiaux. Le Cac 40 (indice vedette de la bourse parisienne) et le Dax (indice boursier allemand) ont depuis le début de l’année connu une baisse de 14%.

Wall-street suit également le même mouvement de cycle baissier avec les indices S&P500 (indice reflétant les grandes sociétés américaines) et NASDAQ (indice riche en technologies).

Les banques centrales face à la constante croissance de l’inflation ont été obligées de procéder à une augmentation de leur taux d’intérêt

Mesures prises par la banque centrale américaine

Le Wall-street subit depuis le début de l’année une baisse énorme sur leur marché boursier. C’est notamment le cas du S&P 500 qui connait un recul significatif supérieur à 20% et un krach de 30% pour le NASDAQ. L’indice Dow Jones se retrouve également embourbé dans ce grand cycle baissier.

Pour pallier cette situation, la banque centrale américaine a déjà donné le ton en haussant à 2 reprises (Mars et début mai) leur taux d’intérêt. D’ailleurs, ils ne comptent pas s’arrêter là, car ils ont annoncé de prochaines hausses d’ici la fin de l’année. Le but de ces différentes hausses est de réduire la demande des consommateurs et par la même occasion freiner la hausse des prix du marché

L’élément déclencheur de ces mesures est lié à l’inflation qui affichait un taux de 8,6% de hausse des prix généralisés. De plus, pour ne rien améliorer, la confiance des consommateurs américains a considérablement baissé, après s’être déjà détériorée le mois précédent.

La Réserve fédérale américaine (banque centrale américaine, Fed) se verra donc dans l’obligation de hausser les taux d’intérêt plus vite que prévu afin de lutter contre l’inflation. 

Avec de telles mesures, le risque est élevé que finalement, ils entrent en récession économique. Car la Réserve fédérale américaine a failli à la mission qui lui a été attribuée. Celle de conserver le plein-emploi et l’équilibre des prix.

Mesures prises par la banque centrale européenne

La banque centrale européenne quant à elle, confrontée à cette même situation inflationniste, vient d’annoncer sa hausse des taux d’intérêt pour lutter contre l’inflation.

Avec l’état actuel du marché, la hausse des taux d’intérêt des banques centrales devrait se faire avec beaucoup de précautions. Car, si la hausse est mal calculée, alors c’est la récession économique qui survient. Récession dans laquelle nous sommes déjà en vérité, bien que nos autorités financières refusent de l’admettre.

De base, les banques centrales avaient pour habitude d’épauler l’économie par une baisse du taux d’intérêt dans le cas d’une décélération économique. Mais aujourd’hui, ils ne peuvent plus le faire à cause de 2 principales raisons que sont :

  • L’explosion de l’inflation 
  • Les taux d’intérêt qui sont déjà à un niveau très bas.

La flambée des prix peut s’expliquer de deux différentes manières. Il peut s’agir de la guerre entre la Russie et l’Ukraine, mais également de la complexité d’approvisionnement liée au redémarrage économique au lendemain de la crise sanitaire. 

De plus, la hausse des taux d’intérêt révèle que le coût d’emprunt des sociétés augmente, ce qui forcera ces dernières à moins investir que ce qu’elles devraient.

Si en plus les activités de ces sociétés sont peu soutenues, il s’ensuit une baisse des bénéfices et des revenus. Une baisse qui est susceptible d’avoir des répercussions sur la valeur de leurs actions boursières.

Les répercussions du confinement en Chine sur les indices boursiers

Depuis le début de l’année, l’indice vedette de la bourse de Shanghai a connu une baisse de 38%. Cette baisse s’est notamment amplifiée suite à la prise de mesures extrêmes contre la Covid-19 dernièrement.

Ces différentes mesures de confinement ont également fait chuter le pétrole et nuisent gravement aux diverses exportations chinoises. Les conséquences se ressentent sur les bourses mondiales par la chute de leurs valeurs. De plus, les exportations de la Chine ont évolué à un rythme plus faible que celui des deux dernières années. 

Cette politique de confinement est décriée, car selon les experts, cela paralysera l’économie chinoise dans les prochains mois. De plus, les difficultés rencontrées sur les chaines d’approvisionnement sont susceptibles d’avoir d’énormes conséquences sur les prévisions de croissance.

Les répercussions de la fin de la Covid-19 sur les valeurs technologiques

Pendant la période de la Covid-19, nombreuses sont les valeurs technologiques à avoir été considérablement apprécié. Mais, à la reprise des activités mondiales, on assiste à une chute logique de ces valeurs technologiques.

Pendant la première vague des confinements, les entreprises telles que Zoom ou encore Netflix sont parvenus à tirer largement profit de l’attrait qu’elles offraient aux populations. Toutefois, après le confinement, ils ont tous annoncé une énorme perte d’abonnés. 

La raison étant notamment due au fait que de nombreux services de streaming ont vu le jour et les ont grandement concurrencés. Certaines valeurs technologiques ont même connu une perte de 71% depuis le 1er janvier.

Netflix n’est pas la seule société à avoir été victime de cette grande chute, d’autres sont également dans la même situation. Il est question d’Amazon qui a annoncé une perte de valeur de 35% depuis le 1er janvier, Tesla 24%, Apple 12%.

La hausse des taux d’intérêt a donc eu de lourdes répercussions sur le secteur technologique. Ces répercussions se ressentent sur les futurs bénéfices de ces sociétés en croissance. Les nouvelles politiques des banques centrales sont de ce fait mal avisées pour elles.

Pourquoi observe-t-on une telle variation des cours de la Bourse ?

On assiste chaque jour à un changement des cours boursiers à cause de la pression des différentes forces du marché. Autrement dit, la bourse fluctue selon l’offre et la demande.

En réalité, le cours de la bourse augmente si beaucoup de personnes ont le désir d’acheter un même titre (demande) que de le vendre (offre). Dans le cas contraire, la bourse baisse quand le nombre d’individus cherchant à vendre ledit titre est beaucoup plus élevé que le nombre de ceux qui sont prêts à l’acheter. 

L’offre étant supérieure à la demande, le coût de la bourse chute. De nombreux facteurs peuvent être à la base de l’engouement des investisseurs à acheter une telle action ou au contraire à la vendre.

Le facteur lié à la valeur d’une société

La valeur d’une entreprise est estimée selon les investisseurs par les fluctuations des prix du marché. Toutefois, il convient de faire la différence entre le cours de l’action d’une société et sa valeur.

La valeur d’une société équivaut en somme à sa capitalisation boursière. Cette dernière est obtenue par multiplication du nombre d’actions (de la société en circulation) par le cours de ses actions.

Par exemple, une société qui a mis en circulation 10.000 actions à 100€ (1.000.000€) aura une capitalisation boursière plus élevée qu’une société qui met en circulation 1000 actions à 500€ (500.000€).

De plus, il convient de préciser que le cours boursier ne ressort pas uniquement la valeur courante de l’entreprise. Il fait également ressortir le taux de croissance attendu par les différents investisseurs.

Le facteur lié aux différents bénéfices de la société

Le bénéfice d’une société est le facteur le plus déterminant qui parvient à influer sur sa valeur. Les sociétés ouvertes aux investisseurs, par exemple, ont pour obligation d’informer les investisseurs des bénéfices engendrés chaque trimestre.

D’ailleurs, les bourses portent un très grand intérêt à ces bilans trimestriels. La raison étant que leurs analystes se basent sur une projection des bénéfices d’une société pour ressortir sa valeur future. Comprenez que la bourse va donc toujours chercher à anticiper le futur, avec plus ou moins de succès.

Dans le cas où les résultats d’une société seraient inférieurs aux prévisions, le cours de son action chute. Si au contraire, les résultats sont supérieurs aux prévisions, alors le cours de son action augmente.

Les autres facteurs

Hormis la valeur et le bénéfice d’une entreprise, les investisseurs ont également établi de nombreuses variables susceptibles de prédire les tendances boursières. C’est notamment le cas des ratios, des indicateurs, etc.

Les variables les plus simples à déterminer sont celles qui ont rapport aux ratios cours/bénéfice (PER ou Price earning ratio). Par contre, les variables telles que l’oscillateur Chaikin convergence/divergence des moyennes mobiles sont beaucoup plus complexes à déterminer.

Les analystes émettent de nombreuses hypothèses quant à la possibilité de prédire le cours des actions. Toutefois, ces hypothèses ne sont pas toujours avérées, car la conclusion tirée de tout cela est que le cours des actions est volatile et dépend du contexte macroéconomique. Leur prix peut fluctuer très rapidement.

Il convient donc de rappeler que le cours du marché boursier peut varier en fonctions des différentes actualités mondiales. On peut citer entre autres :

  • Des évènements majeurs tels que l’explosion de la plate-forme de BP au Mexique en 2010
  • Des phénomènes naturels tels que les séismes, les éruptions volcaniques, etc.
  • La fluctuation du prix des différentes matières premières
  • Les statistiques de production industrielle et d’emploi

Quelles actions entreprendre quand la bourse chute ?

Les actions boursières tout comme les actifs varient très souvent selon plusieurs situations. Il est possible par exemple qu’une action chute à cause du fait que l’entreprise qui l’a émise traverse une mauvaise période. Il peut être question d’une abondance de perte, d’une fonte des capitaux propres ou encore d’un gros investissement.

Dans le même temps, la valorisation d’une action peut également chuter en bourse malgré le fait que les fondamentaux de la société soient normaux. Il faut ainsi parvenir à identifier la réelle raison de la chute d’une action avant de prendre une quelconque décision. Retenez que le trading consiste à détecter et à s’enrichir grâce aux anomalies de marché.

Identification des réelles causes de la chute du cours d’une action

Supposons que vous ayez des actions dans une société et que le cours des actions de cette dernière baisse. Mais malgré cette chute, vous vous rendez compte que les fondamentaux de la société demeurent toujours solides.

Cette information est potentiellement une mine d’or que vous devrez utiliser avec tact. Vous pouvez donc acheter d’autres actions de cette société à des prix très bas, mais qui à un moment devraient retrouver leur valeur initiale voire plus.

Puisque les fondamentaux de la société sont toujours solides, la probabilité que le cours de leur action revienne à la hausse est alors assez élevée. Il ne faut toutefois pas oublier que le marché des bourses est très volatil et qu’il est toujours possible que vous perdiez votre capital. Votre investissement demeure donc tributaire des variations des différents marchés financiers.

Veillez donc (avant de vous lancer dans une telle manœuvre) à effectuer une étude minutieuse des bilans et rapports de la société. Il est vrai qu’ils ne permettent pas de prédire les futures performances du cours des actions de l’entreprise, toutefois ils vous aideront à prendre la meilleure décision.

En période de forte chute, beaucoup d’investisseurs particuliers sont prêts à capituler !

Doit-on vendre ou ne pas vendre ses actions quand la bourse chute ?

Lorsque les cours baissent, la première chose à faire est de ne pas céder à la panique. Gardez votre sang froid et référez-vous à votre stratégie d’investissement en bourse. Dans le cas où votre investissement serait sur le long terme, analysez l’état de vos actions afin de ne pas perdre toutes ces années d’investissement.

Une chose est sûre, selon les cycles boursiers, les cours de vos actions remonteront à un moment donné… ou pas ! Bien malin celui qui voudra jouer les Madames Soleil à coup de prédictions hasardeuses. Faisons preuve d’humilité !

Est-ce une bonne idée d’investir dans les valeurs refuges quant tout le monde cherche pourquoi la bourse chute ?

Très souvent, en période de chute des actions, nombreux sont les investisseurs qui retirent une partie du cash des fonds à risque et l’investissent dans des valeurs refuges. Cela peut en effet être une bonne stratégie afin de minimiser le rendement.

Le Franc suisse, l’or, le Yen japonais, le dollar américain, les obligations d’État sont l’une des nombreuses valeurs considérées comme peu risquées en comparaison aux actions. Elles ont l’avantage d’être aisément convertibles en argent et réduisent votre degré d’exposition aux pertes.

Toutefois, il faut préciser que peu importe l’actif que vous choisissez, le risque de perte de capital lors d’un investissement en bourse est toujours présent. D’ailleurs, l’or qui représente la valeur refuge vedette est également soumis par moment à des baisses. Vous devez donc veiller à sélectionner avec un grand soin vos différents placements. En outre, l’or et les métaux précieux n’ont pas de rendement. Ils sont de ce fait à envisager comme une assurance.

En somme, retenez que la chute de la bourse n’est pas forcément synonyme de cessation d’activité. Continuez à faire des investissements régulièrement en faisant un tri minutieux. Enfin, sachez que la clé de la réussite dans les marchés financiers est la diversification.

Diversifiez votre portefeuille d’actions en vous intéressant aux sociétés américaines, européennes et des pays émergents. Veillez aussi à diversifier les secteurs économiques de votre portefeuille d’actions. Privilégiez dans un premier temps les valeurs éligibles au PEA. Si vous ne savez pas comment choisir les bonnes actions, commencez par les ETF (Exchange Traded Funds).

Si vous souhaitez ouvrir un PEA, je vous recommande Boursorama Banque car c’est la banque la moins chère depuis plus de 14 ans. C’est ma banque principale depuis 2013. Quand vous ouvrez un compte chez eux, c’est gratuit et ils versent une prime aux nouveaux clients. Vous pouvez ainsi gagner jusqu’à 130 euros sans rien faire.

Voici mon lien de parrainage si ça vous intéresse. Vous pouvez aussi utiliser mon CODE CLIENT : JEBR0985

C’est une des meilleures solutions en France pour ouvrir un PEA car les frais de courtage sont réduits.

Quelle sera l’évolution du Cac 40 ?

Le Cac 40 (indice boursier vedette français) va évoluer en fonction d’une multitude de facteurs que sont : les actions la composant, la conjoncture mondiale et nationale et les prévisions des analystes.

Les différentes actions qui composent le Cac 40

Chacune des actions composant le Cac 40 joue un rôle prépondérant dans sa croissance. Une chute ou une envolée significative de leur cours est susceptible de causer un grand changement sur le cours du Cac 40. De plus, les prouesses de chaque société et action composant le Cac 40 constituent des facteurs cruciaux dans son développement.

Au fil du temps, les actions constituant le Cac 40 devront être changées. La raison étant qu’à un moment donné, ces différentes actions devront céder leur place à des actions possédant une plus forte valeur boursière. Privilégiez des valeurs connues pour leur solidité au fil des ans (Air Liquide)

Pourquoi la bourse chute : la conjoncture nationale et mondiale

Comme vous le savez déjà, la conjoncture nationale et même mondiale est également susceptible d’avoir une influence sur le développement du Cac 40. De ce fait, il faudra être attentif aux changements significatifs en France et dans le monde.

C’est notamment le cas des différentes crises financières qui ont entrainé la chute du Cac 40. Puisqu’il est impossible de faire des prévisions sur les évènements futurs, alors il est très compliqué de pouvoir expliquer quelle sera l’évolution du Cac40.

Pourquoi la bourse chute : les prévisions des analystes

D’après les analystes, malgré le fait que le Cac 40 chute en bourse, sa valeur progressera suivant une tendance haussière. Étant donné qu’il s’appuie sur la capitalisation des sociétés les plus importantes de Paris, ces chances d’évolution sont très élevées.

Avec une telle base, l’avenir du Cac 40 n’est pas encore compromis. Mieux, il demeurera l’indice vedette de la bourse de Paris. Aucun autre indice ne semble pouvoir le détrôner de sitôt.

Quel est l’avenir de la bourse

Comme expliqué plus haut, la Réserve fédérale américaine (FED) a commencé par prendre des mesures drastiques pour lutter contre l’inflation

Ainsi, dès que la bourse sera totalement privée de l’argent injecté par les banques centrales, elle se reconnectera à la nouvelle réalité économique. Autrement dit, la décélération de la croissance mondiale qui s’installe depuis le début de l’année 2022 va s’accélérer. Les déclarations du Président Macron lors du discours du 14 juillet 2022, avec son appel à la sobriété énergétique, vont en ce sens. Moins d’énergie, c’est moins de croissance.

pourquoi la bourse chute
Une restriction de l’énergie impactera directement la croissance des marchés

De plus, la chute du NASDAQ (indice des valeurs de croissance) démontre la fin de la bulle du numérique. C’est notamment le cas des cours de la moitié des sociétés qui composent le NASDAQ, qui connaissent actuellement une baisse forte.

Cette bulle du numérique créée par le monde suite aux confinements liés à la pandémie est en train de se dégonfler à petits pas. Pendant la pandémie, le secteur du numérique a pris le dessus et toutes les entreprises de ce secteur affichaient de bons chiffres en bourse. 

Mais actuellement, un équilibre doit être établi. Cette situation explique aisément la chute des actions en bourse des entreprises telles que Netflix et Amazon. De fait, nous ne sommes plus confinés, nous prenons pied à la réalité et c’est la fin des flambées artificielles.

Ces différentes chutes sont donc logiques, car elles permettent de rééquilibrer en partie les excès de 2021. Elles continueront pendant tout au moins un semestre, le temps pour tous de digérer la frénésie des derniers trimestres et cette folle injection monétaire ayant entrainé l’inflation. Nous commençons donc à peine à payer le fameux “quoiqu’il en coûte”… 

Ce rééquilibrage se ressentira par ailleurs dans tous les marchés comme c’est déjà le cas présentement. Notons également que les différents taux d’obligation d’État connaitront, logiquement, une hausse. Reste à savoir de quel ordre… Là encore, il est difficile de prévoir.

Il n’y a pas de quoi paniquer, car en réalité les krachs et les bulles font partie du cours normal de la bourse. Lorsqu’on se retrouve dans de pareilles situations, il faut garder son sang-froid, faire preuve de patience et de bon sens.

Dès que le Cac 40 aura atteint un taux de chute de 15%, ce sera alors le moment idéal pour jouir des soldes. 

De toute façon, si vous investissez petit à petit en suivant une stratégie type DCA (Dollar Cost Averaging), alors vous ne devriez même pas vous inquiéter de ces actualités. En effet, vous savez que vous vous enrichirez à long terme (du moins je vous le souhaite !)

Comment envisager le futur à l’heure du bear market ?

De nombreux facteurs sont à la base de la chute de la bourse. Dans un premier temps, la récession économique fait peur aux banques centrales. Pour lutter contre l’inflation, ces dernières prennent des mesures drastiques et peut-être même excessives et trop tardives. 

Par la suite, le confinement mondial qu’a subi le monde à cause de la pandémie a déséquilibré le cours des actions.

Car pendant ce temps de confinement, de nombreuses entreprises numériques ont connu une envolée incroyable de leurs actions au détriment d’autres entreprises.

Enfin, la politique de zéro Covid-19 lancée par la Chine n’arrange rien à la situation. De fait, elle nuit gravement aux exportations chinoises et contribue à la baisse du coût du pétrole.

Sachez toutefois que tous ces évènements sont une conséquence simple de la bulle numérique créée pendant la période de Covid-19. Par ailleurs, cette chute de la bourse est une bonne chose. Elle participe au rééquilibrage des cours de la bourse. D’ici à quelques mois, la bourse pourra émerger de cette situation et se rééquilibrer, à condition qu’un nouveau signe noir ne vienne pas tout chambouler.

Nous avons tous les yeux rivés sur la suite des évènement en Ukraine avec la crise énergétique majeure que nous traversons.

Aucun pays ne sera épargné. Rien que pour l’Estonie, les prix dans les supermarchés ont explosé de 20%. Les pirx de l’immobilier est monté de 63% en un an.

Je ne veux pas jouer les oiseaux de mauvais augure. Je ne peux que vous inciter à faire preuve de la plus grande prudence dans vos choix d’investissement.

Si vous avez aimé cet article, merci de le partager pour faire grandir la communauté.

jeremie-brygo-auteur-livre-un-salaire-sans-rien-faire-ou-presque-et-de-la-chaine-liberte-finance-et-frugalisme

Jérémie Brygo

Tout à la fois investisseur, père de famille, minimaliste, formateur et passionné par les finances personnelles, j’ai réussi à gagner de l’argent avec YouTube ! Je suis aussi l’auteur du bestseller Un salaire sans rien faire (ou presque).

Je partage avec vous mes conseils et mes astuces pour gagner de l’argent, investir votre épargne, faire des économies et mieux gérer votre budget. Découvrez mon histoire ICI.

Laisser un commentaire